Bandeau Jonx

CoLLeCTiF D'aSSoCiaTioNS

Pour une autre politique du logement

L'AHJ est en lien avec d'autres associations défendant les mêmes valeurs. Cette synergie permet notamment d'agir sur le plan cantonal et régional.

Crise du logement : la politique menée par l'Etat est-elle efficace ?

Le collectif d'associations d'habitants organisent un débat public le 8 février 2016 à 20h à l'UOG, en présence d'Antonio Hodgers, conseiller d'Etat.

> voir le flyer

Groupe de suivi du PAV

Des casernes aux frais des contribuables et des locataires ?

2015

Le Conseil d'Etat et la majorité du Grand Conseil genevois veulent offrir à l'armée une nouvelle caserne et la transformation de deux autres places d'armes en échange du départ de l'armée de la caserne des Vernets. Au final, avec la réalisation pour 21 millions de francs d'une nouvelle caserne à Meyrin, contre laquelle ce référendum est lancé, et avec les deux projets de places d'armes à Aire-la-Ville et Epeisses, le canton entend débourser près de 75 millions de francs en faveur de l'armée ! Ces projets sont profondément disproportionnés et injustes.

> voir le référendum

Intégration au groupe de suivi

2014

Bonne nouvelle, l'AHJ est désormais intégrée à la liste des entités à consulter.

En mai 2014, le Collectif d'associations d'habitants, ainsi que le Mouvement populaire des familles, et le Rassemblement pour une politique sociale du logement, ont fait parvenir aux responsables du projet de développement Praille-Acacias-Vernets (PAV) une liste de remarques détaillées concernant le projet, de même qu'une demande d'être associée au processus de consultation.

Historique

20 novembre 2014 : courrier à Antonio Hodgers demandant des précisions sur le rôle et le fonctionnement du groupe de suivi du PAV

> voir courrier adressé au conseiller d'Etat

5 novembre 2014 : Antonio Hodgers accepte d'intégrer le collectif au groupe de suivi du PAV

> voir réponse du conseiller d'Etat

15 septembre 2014 : peu convaincu par la réponse de la direction générale, le collectif demande à Antonio Hodgers, conseiller d'Etat, à être intégré au groupe de suivi

> voir courrier adressé au conseiller d'Etat

15 août 2014 : réponse d'ordre général de la direction générale de l'Office de l'urbanisme qui préfère garder le collectif à distance

> voir réponse l'Office de l'urbanisme

12 mai 2014 : le collectif commente en détail le projet du Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie (DALE) et demande à être intégré au groupe de suivi du PAV

> voir courrier adressé au département

Prises de positions des associations

> voir la position de l'ASLOCA

> voir la position de l'Association pour la reconversion des Vernets (ARV)

> Prise de position de l'Association des habitants de la Praille et des tours de Carouge

Projets législatifs néfastes au logement social

2015

Non à des loyers abusifs : locataires, défendez vos droits !

L'AHJ a adhéré au comité référendaire "NON A DES LOYERS ABUSIFS" comme d'autres associations soucieuses des intérêts des locataires.

Le comité a relayé l'information et invité les habitants à voter NON le 14 juin 2015.

Il s'agit d'une première attaque contre la LDTR, loi qui protège les locataires (loyers, congés).

Un site internet a été créé et sera alimenté régulièrement. Nous vous encourageons à le visiter !

> voir www.stopattaquesldtr.ch

2014

Ca y est, le référendum contre la loi modifiant la LDTR (loi sur les démolitions, transformations et rénovations) a récolté les signatures nécessaire et a été déposé le 6 novembre 2014.

L'AHJ, ainsi que d'autres associations et partis politiques, dénoncent ainsi la volonté - sous le couvert de transformer les bureaux en logement, ce que permet déjà la loi - de soustraire ces surfaces au contrôle des loyers.

> voir le communiqué

Dans ce cadre, l'association Survivre aux Pâquis a officiellement annoncé le deuil du logement abordable...

> voir le faire-part de SURVAP

L'ASLOCA a constitué un comité référendaire pour s’opposer à la première loi d’une série de projets législatifs néfastes au logement social. L'AHJ a, avec le collectif des associations d'habitants et de quartiers, décider de se joindre au mouvement.

Plan directeur cantonal

En février 2013, le Conseil d'Etat a adopté le Plan directeur cantonal 2030 intitulé "Envie".

Plan directeur cantonal 2030"Le plan directeur cantonal 2030 est le nouveau document de référence et de coordination pour l'aménagement du territoire cantonal. Adopté par le Conseil d'Etat le 20 février 2013 et par le Grand Conseil le 20 septembre 2013, le plan va être soumis à la Confédération pour approbation (prévue au deuxième semestre 2014)." (extrait du site de l'Etat de Genève)

Pour réagir à ce document, et notamment à la prose relative à "l'envie d'habiter", le Collectif d'associations d'habitants de quartiers de Genève, dont fait partie l'AHJ, a élaboré un tract qui a été distribué le mardi 14 mai 2013, à l'entrée de la conférence donnée par M. François Longchamp, conseiller d'Etat au Département de l'urbanisme, à l'Institut national genevois, sur le thème "Aménagement, retrouver l'envie de construire". Un exemplaire a été remis à M. Longchamp.

Le contenu de ce tract reprend pour  l'essentiel  la critique de la brochure éditée par le Département de l'urbanisme, intitulée "Envie".Pour ceux qui étaient présents aux Assises sur le logement, les textes de cette critique figuraient sur un panneau intitulé "Une imposture à déconstruire. Habiter n'est pas une envie mais un besoin fondamental et un droit humain universel"

> voir le Plan directeur cantonal 2030

> voir le tract du Collectif

Manifestion pour une autre politique du logement

2013-2014

Une manifestation, co-organisée par l'AHJ, et soutenue par de nombreuses associations, syndicats et partis, s'est déroulée le 28 septembre 2013. Les revendications des manifestations sont les suivantes :

STOP aux loyers abusifs : pour un contrôle et une baisse des loyers
STOP à la pénurie organisée : pour des logements bon marché, de qualité et nombreux, répartis équitablement sur tout le territoire
STOP à la surdensification des quartiers populaires face à la sous-densification d’autres secteurs : pour un moratoire sur les surélévations
STOP à la spéculation : pour une politique publique d’aménagement du territoire et du logement au bénéfice de la majorité de la population

Dans le cadre de cette manifestation, les associations organisatrices - dont l'AHJ - ont adopté une résolution "pour une autre politique du logement" adressée aux autorités cantonales et municipales

> voir le texte de la résolution
> voir la réponse de la commune de Meyrin

> voir le tract de la manifestation

> voir l'invitation à la presse

> voir les pancartes de l'AHJ

> voir l'article du Courrier

> voir l'article de la Tribune de Genève
> galerie photos

Les suites de la manifestion

Le 28 septembre 2013, l'AHJ, avec d'autres associations, a organisé une manifestation pour le logement qui s'est déroulée sans heurts. Cependant, la loi sur les manifestations ayant été récemment durcie, l'AHJ, l'ASLOCA et SURVAP - soit les associations signataires de la demande d'autorisation - se sont retrouvées devant le Tribunal de police. Chaque association avait reçu une contravention de 100 francs et 50 francs de frais, au motif du "non respect des conditions fixées par le département" (halte imprévue au Rond-point de la Jonction!) et avaient décidé de faire recours.

L'AHJ juge inadmissible que des militants se retrouvent avec des poursuites pour une manifestation sur le logement de 800 personnes qui s’est déroulé dans le calme !

Par ailleurs, SURVAP a adressé à divers partis politiques un courrier relatif à la problématique du logement et à la politique actuellement menée dans ce domaine.

Au final, les organisateurs, amendés pour un arrêt lors de son parcours, ont été acquittés par le Tribunal de police. Tout ça pour ça.

> voir le courrier de SURVAP

> voir le communiqué de l'ATS
> voir l'article de la Tribune de Genève

Assises sur logement

> Bref historique

2013

Assises du logementLes 19 et 20 avril 2013, le Collectif d'associations d'habitants de quartiers de Genève, dont fait partie l'AHJ, a organisé, à la Maison des associations, les Assises sur le logement sur le thème "Pensons la ville pour agir".

L'actualité des luttes urbaines a été abordée lors d'une table ronde avec les interventions de Christian Dandrès, avocat, André Loersch, journaliste, Luca Pattaroni, sociologue, et Urs Zuppinger, urbaniste.

Puis, les intervenants ont animé des ateliers sur les thèmes de la politique de la ville, l'économie de la ville et résistances : quels outils.

> voir l'invitation aux Assises

André Loersch a, en 2013, fait paraître dans le journal La Cité une série d'articles au sujet des lobby immobiliers :

> Ces années qui ont modifié l’environnement des lobbys immobiliers romands

> Lobby immobilier et conflit d’intérêts, les mailles larges du filet public

> Quand les lobbys genevois se tiennent par la barbichette

2012

En juin 2012, suite à la démission de Mark Muller, alors conseiller d'Etat au Département des constructions, un collectif d'associations a publié un appel à candidature pour le remplacer, lançant du même coup un appel à une réforme en profondeur de la politique du logement à Genève.

> voir l'appel à candidature

Gentrification

2013

Sensible à cette problématique, l'AHJ, par le biais de son président, a participé au documentaire "Les riches rachètent les villes" de la RTS pour l'émission Temps Présent. Il a été diffusé le 9 mai 2013.

Le quartier de la Jonction figure à titre d'exemple du phénomène de gentrification. Outre le témoignage du président de l'AHJ, vous entendrez également celui d'un représentant de la Maison de quartier.

> voir le documentaire