Bandeau Jonx

CiTé CaRL-VoGT

Au fil de l'actualité

mars 2018

> Réaction suite à l'autorisation des travaux de rénovation délivrée par le DALE.

Février 2018

> Honegger un article du journal Le Courrier (13.02.2018) sur les hausses de loyers prévues.

Mobilisation pour la rénovation énergétique

Décembre 2015

Le comité a adressé un courrier à l'Hospice général l'invitant à présenter aux locataires concernés le projet de rénovation retenu et ses conséquences.

> Courrier à l'Hospice général

Il a également invité Rémy Pagani, conseiller administratif de la Ville de Genève, à partager les études réalisées en termes de rénovations énergétiques pour les immeubles similaires appartenant à la Ville.

> courrier à la Ville de Genève

Enfin, il a distribué aux locataires concernés une Feuille d'avis explicitant les enjeux de la rénovation.

> FAJ n°26

Immeubles Honegger :quelle rénovation et à quel coût ?

Novembre 2015

Lors de sa conférence, le Franz Graf, professeur à l'EPFL, a présenté les enjeux et les pistes pour la rénovation énergétique des ensemble d'immeubles si caractéristiques à Genève.

> Retrouvez ici un excellent compte-rendu de cette passionnante présentation.

Pour les 50 ans de la Cité Carl-Vogt, l'Hospice général se prépare à emballer le cadeau

Juillet 2015

L'Hospice général, propriétaire des barres d'immeubles Honegger du boulevard Carl-Vogt, a décidé de procéder à une grande rénovation. «Revaloriser Carl-Vogt va être coûteux, mais l’enjeu sera d’y parvenir en gardant son esprit de cité populaire. Et cela conformément à l’approche de notre institution, qui est d’éviter la spéculation immobilière, d’arbitrer entre solutions énergétiques et aspects patrimoniaux», résume Laurence Friederich, directrice du Service immobilier de l’Hospice général au journaliste de la Tribune de Genève.

> voir l'article de la Tribune de Genève

L'AHJ et le Comité Honegger veilleront précisément au grain sur l'aspect "populaire" de la promesse, notamment en ce qui concerne les loyers qui ont été régulièrement et massivement augmentés, enthousiasme inversement proportionnel aux travaux d'entretien.

> voir la Feuille d'avis populaire de la Jonction

Les bonnes relations selon l'Hospice général

Juin 2015

On s'en souvient l'Hospice général avait fini par retirer ses projets de surélévations des 5 barres d'immeubles Honegger du boulevard Carl-Vogt. Motif invoqué : pouvoir garder de bonnes relations avec les locataires concernés.

Durant les 4 ans de procédure, l'Hospice a systématiquement refusé le moindre travail d'entretien de ces immeubles, sauf un coup de peinture dans le hall, après menace de bloquer les loyers. Prétexte invoqué : les travaux de rénovation se feront avec les surélévations. Logique, certes, sauf qu'il y a confusion entre travaux d'entretien (obligatoire, c'est - aussi - à ça que servent les loyers) et travaux de rénovation. De plus, les derniers travaux d'entretien remontent à... ben, en fait, il n'y en a jamais eu.

Ce qui n'a pas empêché l'Hospice de faire grimper les loyers, au gré du départ des locataires, alors que les bâtiments sont amortis depuis belle lurette, que les espaces communs se réduisent comme peau de chagrin et que l'ensemble se dégrade à vue d'oeil.

Mais soit, l'Hospice veut garder de bonnes relations avec les locataires. Pas sûr que ce soit la bonne méthode. Bon, à défaut et attendant le verdict de la Cour - qui a mis 2 ans à ne pas trancher - l'Hospice général a proposé, en 2013 au Comité Honegger et à l'AHJ de créer un "groupe de pilotage" pour réfléchir ensemble sur différents projets dans le quartier. Et pour être sûr de garder de bonnes relations avec les locataires, a décidé unilatéralement d'avorter cette idée, d'en avertir les concernés plus de deux ans après. Et, tant qu'à faire, d'accuser la Ville de Genève de cet abandon.

Et la rénovation énergétique - devenue entretemps urgente, parce qu'obligatoire ? Les membres du comité Honegger - mandatés par l'assemblée générale des locataires - , en invoquant la volonté de dialogue, ont demandé à l'Hospice que lui soient présentés les projets en la matière.

Réponse de l'Hospice général, en gros : c'est parce qu'on veut un "dialogue constructif et respectueux" qu'on voudra bien vous les présenter une fois que tout sera décidé. Et c'est "à bien plaire" qu'on vous transmet quelques informations d'ordre général pour vous montrer qu'on s'est croisés les bras pendant 4 ans. Ah et puis, au fait, le groupe de pilotage, vous pouvez dire merci à la Ville et vous asseoir dessus. "Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, à l'assurance de nos salutations distinguées." On y croit.

> voir le courrier adressé à l'Hospice général

> voir la réponse de l'Hospice général

Cité Carl-Vogt : fin... du premier chapitre

Mai 2015

La mobilisation continue !

Le 30 mars l'assemblée générale des locataires des "barres Honegger" a pris acte du retrait du projet de surélévation et de la construction d'un parking et d'un supermarché. L'assemblée a donné mandat à ses délégués de suivre le nouveau projet de l'Hospice général pour la rénovation énergétique des immeubles, ainsi que de veiller à la réalisation des travaux d'entretien qui font défaut depuis de nombreuses années.

C'est l'intitulé de l'excellent article du journaliste Eric Lecoultre du journal Le Courrier, paru le 25 mars.

> voir l'article du Courrier

> voir le communiqué de l'ATS

> voir la Feuille d'avis populaire

> voir la page spéciale

Sous la pression des locataires, l'Hospice général jette l'éponge

Mars 2015

Retrait des projets de surélévation des 5 immeubles Honegger

Ca y est, c'est fait ! Après 4 ans de combat, et malgré une Cour de justice ayant mis plus de 2 ans à ne pas trancher, les locataires ont gagné contre les projets de l'Hospice général de surélever les immeubles de la cité Carl-Vogt, de construire des parkings et un supermarché.

Les locataires concernés sont conviés à l'Assemblée générale le lundi 30 mars prochain, à 18h30, à la Maison de quartier de la Jonction pour discuter de la suite : la rénovation énergétique et les travaux d'entretien toujours pas réalisés.

> voir la Feuille d'avis populaire

Retrait du projet de surélévations ?

Février 2015

En décembre 2014, le comité Honegger apprend que l'Hospice général envisage de retirer son projet de surélévation des immeubles. Un accord entre les recourants - dont la Ville de Genève - est en cours de validation par la Cour. A suivre...